- Ize Of The World Records & Management -

Bienvenue à NYC
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Y a des jours comme ça .... [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maggie Vans
Sweetie* | MaliciOus &' Spicy avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Localisation : NYC
Emploi/loisirs : Danseuse
Humeur : Good Mood
Date d'inscription : 12/05/2008

Infos ++
Popularity:
91/100  (91/100)
Your Carreer: Danseuse
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Y a des jours comme ça .... [libre]   Mar 13 Mai - 15:51

    Hier soir, Maggie était rentrée d’une soirée bien arrosée et elle avait cassé son talon dans une bouche d’égout, pas très glamour hein ? Mais bon dans la vie d'une fille, une paire de chaussure perdue, égale une dizaine qu’il faut absolument racheter pour se consoler…Trop dur!!!
    Bon ce n’est pas tout mais là Maggie avait une paire de chaussure à s’acheter, et quand on a la chance d'avoir des parents aussi riches que les siens, on en profite, surtout quand il faire du shopping, donc direction 'The Mall' où se trouve sa boutique préférée DIOR.
    Comme à son habitude, en sortant de son appart, Maggie passa au Starbuck du coin pour s’acheter un grand café noir.
    Ciel sans nuage, donc parfait pour se la jouer star et sortir ses dernières lunettes Dior, que sa mère lui avait ramené de France, lunettes qui bien sûr étaient assorties avec son sac qui celui-ci allait à ravir avec sa robe, qui celle-ci collait parfaitement à la silhouette de la belle new-yorkaise
    Elle allait passer les portes du magasin quand elle remarqua qu’un homme jeta son papier volontairement à côté de la poubelle.


    Hé pauvre mec, la poubelle est là,et non icidit elle en désignant tout d’abord la poubelle et ensuite le papier.
    L’homme se retourna et lui lança un regard noir tout en lui répondant:
    Je le sais très bien j’ai fait exprès!!
    Maggie lui lança un mauvais regard à son tour et lui dit:
    Non mais je le crois pas c’est à cause de connard dans votre genre que la planète va mal…
    …Tu sais ce qu’il te dit le connard…
    Franchement je m’en fiche royalement de ce que vous pouvez bien me dire, mais à l’avenir essayez de respecter l’environnement et vous serez quitte de vous faire traiter dans la rue par une parfaite inconnue. Sale con !!

    Elle le laissa sur place et pénétra dans la boutique un brin énervé ce qui allait être affreux pour ses finances, car plus elle était de mauvais poil, plus elle dépensait de l’argent…Mais à priori, ce n'était pas sa journée, car elle se prit les pieds dans le tapis, par chance elle ne tomba pas, mais son sac lui, vola et tout son contenu s'étala sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Casablancas
Little Fury to tranquilize
Little Fury to tranquilize
avatar

Féminin
Nombre de messages : 353
Age : 37
Localisation : The Big Apple
Humeur : It is actually, really... REALLY hard to explain!
Date d'inscription : 11/05/2008

Infos ++
Popularity:
100/100  (100/100)
Your Carreer: I'm your BOSS!
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Mar 13 Mai - 17:04

Qu'est-ce que fiche June hors de son bureau à cette heure-ci de la journée? Et surtout qu'est-ce que fiche June dans une boutique à cette heure-ci de la journée, et en pleine semaine?! Bonne question à laquelle nous avons une réponse! Bien entendu. On est narrateur omniscient ou on ne l'est pas... June était partie un peu plus tôt du boulot pour passer faire quelques courses. Elle a besoin de nouvelles chaussures et Jules a besoin d'une montre. Ce n'est pas vraiment un cadeau qu'elle va lui faire là mais il a cassé la sienne un peu plus tôt dans la semaine et elle sait que ça le gonfle de ne pas avoir de montre alors elle va lui en prendre une en même temps qu'elle se cherche une petite paire de ballerines. June n'est pas spécialement du genre à aller dans toutes les grandes boutique de maison de couture mais ses pieds l'y avaient conduite sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Elle en avait fait plusieurs et ne trouvait jamais son bonheur. C'est un peu désespérée qu'elle pénétra chez Dior non sans se faire bousculer par un type étrange qui voulait ramasser un papier en grognant tout seul. La voilà donc dans la boutique et une fille fait tomber toutes ses affaires par terre... Et beh... Aujourd'hui n'a pas l'air d'être un bon jour pour personne. June va l'aider à ramasser ses petites affaires. * Des tampons... Faut que je fasse des courses!* Elle relève la tête pour donner ses petites bricoles à la fille et la reconnait. Il s'agit de Maggie, l'une des danseuses de la Juicebox. June a souvent eu l'occasion de lui donner des contrats. De travailler avec elle quoi. Même si la danse n'est pas vraiment son dada, elle travaille aussi avec les danseuses de l'entreprise.

- Maggie! Ça va? Elle la regarde en souriant. June est quelqu'un de très poli, alors elle commence par les civilités! Mais elle se rend compte que son emploi du temps devient ric-rac vu que maintenant en plus elle doit passer à la para-pharmacie se prendre des tampons!

_________________
"All the girls could never make me love them the way I love you."

Red Light

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Vans
Sweetie* | MaliciOus &' Spicy avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Localisation : NYC
Emploi/loisirs : Danseuse
Humeur : Good Mood
Date d'inscription : 12/05/2008

Infos ++
Popularity:
91/100  (91/100)
Your Carreer: Danseuse
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Mar 13 Mai - 20:14

    Maggie eu comme un flash-back, c’était tard le soir, elle regardait Sex&The City. Carrie Bradshaw l’héroïne débarquait chez Dior à Paris, mais là, elle glissa sur de l’eau et s’étala tout son long dans la célèbre boutique parisienne. Certes, Maggie n’était pas tomber, mais en pensant à ça, ça la fit sourire. Bon ce n’est pas le tout, mais il faut qu’elle ramasse ses affaires maintenant. Bien sûr il avait fallu que ses tampons se fassent la mal ! La honte ! Bon en même elle y pouvait rien elle, si elle était une fille. Enfin bref, tout de suite, elle reconnu la personne qui l’aida à ramasser le contenu de son sac dont ces fameux tampons!

    Bonjour June, hum comment je vais? Maggie pencha la tête d’un côté, puis de l’autre et ajouta. Disons que depuis hier soir, il ne m’arrive que des galères, d’un j’ai cassé mon talon dans une bouche d’égout, de deux, j’ai croisé un abruti de première de trois, je manque de m’étaler tout mon long dans mon magasin préféré et enfin de quatre, ma boss, ramasse mes tampons.

    Maggie la regarda, et trouvant la situation tellement drôle, elle éclata de rire ! Franchement rire lui fit du bien. Elle sentit toute la pression qu’elle avait accumulé ces derniers temps s’évacuer d’un seul coup, magnifique !! Bah oui, elle était une des meilleures danseuses de la ville, et donc elle était fortement demandé. Bien sur elle adorait son métier, et pour rien au monde elle ne s’en plaindrait, c’est juste qu’elle sentait qu’en ce moment elle sentait que son corps lui disait de se calmer…

    Enfin bref, je vais bien merci, et vous ?

    Bah oui, elle lui disait ‘vous’, après tout, c’était une de ses employeuses, et elle était légèrement plus âgé qu’elle ! Une vendeuse proposa aux deux jeunes femmes une boisson, Maggie demanda un coca. Leurs fringues coûtaient super chère, ils pouvaient bien offrir une boisson gratuite. D’ailleurs en temps normal Maggie aurait prit du champagne mais devant June elle n’osa pas.

    Du nouveau ? J’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne vous ai pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Casablancas
Little Fury to tranquilize
Little Fury to tranquilize
avatar

Féminin
Nombre de messages : 353
Age : 37
Localisation : The Big Apple
Humeur : It is actually, really... REALLY hard to explain!
Date d'inscription : 11/05/2008

Infos ++
Popularity:
100/100  (100/100)
Your Carreer: I'm your BOSS!
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Mer 14 Mai - 13:18

Ramasser les tampons des autres c'est vrai que ce n'est pas spécialement l'habitude de June mais elle n'allait pas laisser cette jeune femme comme ça, s'afficher. Na! Et puis c'est tout à fait le genre de chose qui pourrait arriver à June alors elle aide parce que pour elle c'est normal. Maggie commence à parler. June ne se souvenait pas qu'elle était si spontanée Elle trouve ça d'ailleurs marrant. June n'était plus spontanée elle. Elle avait arrêté de l'être il a quelques temps. Elle n'aimais pas spécialement ce changement mais même pour ça, elle n'avait plus le temps.
Elle finit donc de ramasser les affaires de Maggie et la regarde en souriant et l'écoute lui expliquer toutes ses petites galères.


- Les bouches d'égout N-Yorker sont voraces... Elle m'ont arraché pas mal de talon aussi! Elle sourit en la regardant et écoute la fin de ses explications puis finit par rire avec elle. C'est vrai que voir votre boss ramasser vos tampons ce n'est pas spécialement la joie mais bon. June et Maggie ont pratiquement le même âge. June a aussi ses règles de temps à autre, une fois par mois pour être précise, donc elle sait ce que c'est! Mais elle rit quand même avec Maggie, car effectivement tout ça est quand même pas mal risible!

- Le principal est que ça m'ait fait pensé qu'il faut moi même que j'aille m'en acheter! Elle lui sourit encore et lui fait un clin d'œil. Une nana vient leur offrir à boire. Ils ont craqué chez Dior ou quoi? Ils ont du ouvrir un bar... Enfin, June ne prend rien. Ça va, elle veut des ballerines et une montre, elle n'a aucune envie d'avoir à aller faire pipi!

- Pressée, comme d'habitude mais ça va! Tu a fini tes spectacles non? Je ne me souviens plus où tu en étais dans ton planning. Après Chelsea, Maggie est la meilleure danseuse de la ville. La meilleure danseuse dont s'occupe June. La seule différence avec Chelsea c'est que Maggie ne fait pas de chorégraphie. C'est tout. En tout cas, June sait à peu près dans quels spectacles Maggie doit jouer et joue. Même si elle ne s'occupe pas principalement des danseuses elle le faire alors comme toute chose qu'elle fait, elle la fait bien!

- Du nouveau... Toujours oui... Mais malheureusement pas pour toi. Pas aujourd'hui en tout cas! Elle lui sourit. Elle ne sait même pas si elle a finit son autre contrat alors ce n'est pas spécialement le moment de lui parler d'un autre.

- Mais c'est vrai que cela fait longtemps que l'on ne s'est pas croisées. Je m'enferme dans mon bureau. Mais heureusement que je vais faire les courses ça me permet de voir mes collaborateurs! Elle rigole un peu et lui sourit. Aller faire les courses pour rencontrer les gens avec qui on travaille, ça c'est original! June continue à bien sourire et voit tout à coup le coin des montres, Elle s'y dirige. En embraquant mine de rien Maggie. June doit toujours trouver la montre de Jules alors elle doit s'activer un peu. Il y'en a de vraiment très belles, mais June en veut une simple. Ah, elle en voit une.

- Je dois racheter une montre à Julian. Il a cassé la sienne. Elle demande à la vendeuse de lui montrer la montre. Elle la regarde etc etc puis décide finalement qu'elle sera parfaite. elle sait qu'elle ne s'est pas trompée. Malgré tout elle connait son mari sur le bout des doigts et c'est certain, cette montre lui plaira. Elle a été choisie vite mais quand on est sur de ses gouts, pas besoin d'y passer 107 ans. Maintenant reste plus que les ballerine.

- Tu voulais acheter quoi toi? Maggie la vouvoie mais June la tutoie. En même temps elle n'y fait pas gaffe.

_________________
"All the girls could never make me love them the way I love you."

Red Light

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Vans
Sweetie* | MaliciOus &' Spicy avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Localisation : NYC
Emploi/loisirs : Danseuse
Humeur : Good Mood
Date d'inscription : 12/05/2008

Infos ++
Popularity:
91/100  (91/100)
Your Carreer: Danseuse
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Jeu 15 Mai - 14:08

    Maggie se mit à rire à la première remarque de June, c’est vrai que les bouches d’égout new-yorkaises étaient atroces pour les finances des belles de la ville. Mais bon, c’est ce qui faisait aussi le charme de la grosse pomme. A chaque coin de rue on pouvait être surpris, soit par un inconnu qui danse, ou part une célébrité qui fait du shopping, ou par une bouche d’égout. Inutile de préciser qu’il est préférable de se faire surprendre par les deux premières options.
    Puis il y eu le fameux ramassage de tampons, ah franchement encore heureux que June était une femme parce sinon voilà quoi…


    Hé bien au moins le vol plané de mon sac à main aura servi à quelque chose !

    Elle fit un sourire et remercia la vendeuse qui lui apporta son coca. Ca fit rire Maggie car dans le verre il y avait une paille, fallait toujours qu’elle sirote cette boisson avec une paille. Pourquoi ? Sûrement parce que comme tout le monde, Maggie Vans avait aussi son côté che-lou.

    Effectivement j’ai fini mes spectacles. Je m’accorde quelques semaines de pause, car mon corps me le réclame. Et il est clair que travailler épuisée, n’est pas la solution.

    C’est elle qui venait de dire ça ? Pas alors là c’est l’hôpital qui se fout de la charité, sérieux, plus sérieuse au travail qu’elle, il n’y avait pas. Même exténuée, elle continuait à bosser pour atteindre la perfection. Elle savait qu’elle n’était pas la seule bonne danseuse, mais par contre au niveau de l’excellence, elle était une des rares !!

    Pas grave, de tous les sens après mon congé, j’ai déjà trois autres contrats en attente. Dont un spectacle qui aura lieu à San Francisco, ça va me faire bizarre de retourner à mes origines !


    La côté Ouest lui manquait parfois, enfin surtout ses parents qui étaient resté là bas, et le soleil. Mais bon il suffisait de voir le travail qu’elle avait accompli à New York pour que toute sa nostalgie de la Californie s’envole.


    Il faut dire que j’ai passé tellement d’heures à la salle de danse ces dernières heures, que j’ai l’impression que ma vie sociale est au plus bas. Mais bon, je compte y remédier les semaines à venir.


    Maggie suivit June à travers les rayons de Dior, et elle arrivèrent là, où étaient disposés les montres. Toutes plus magnifique les unes que les autres ! Elle fut surprise par la rapidité du choix de June. Quant Maggie devait acheter quelque chose à Jensen, elle passait toujours des heures. Elle espérait vraiment qu’un jour elle connaîtrait Jensen au point de pouvoir rentrer dans un magasin, et lui trouver le truc idéal en moins de cinq minutes comme venait de le faire June.

    Wow, je suis impressionnée !

    Pile au moment où June lui demanda ce qu’elle était venue acheter, une vendeuse arriva avec des pointes de dans classique, que Maggie avait commandé il y a quelque temps. Bien sûr elle était obligée de les faire sur mesure, pour qu’ils se marient parfaitement avec ses pieds. Elle remercia la vendeuse et dit à Maggie !

    En fait j’étais venue m’acheter une paire d’escarpins, j’avais totalement oublié que j’avais commandé ces pointes. tout en lui disant cela, elle se dirigea vers les fameux escarpins et en essaya une paire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Casablancas
Little Fury to tranquilize
Little Fury to tranquilize
avatar

Féminin
Nombre de messages : 353
Age : 37
Localisation : The Big Apple
Humeur : It is actually, really... REALLY hard to explain!
Date d'inscription : 11/05/2008

Infos ++
Popularity:
100/100  (100/100)
Your Carreer: I'm your BOSS!
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Jeu 15 Mai - 19:48

- A toute catastrophe son utilité hein?! Elle sourit à Maggie. Tout ça pour ne pas dire le fameux proverbe tellement fameux qu'il m'échappe pour le moment totalement... A chaque malheur... Hum... Anyway, vous avez compris mon raisonnement.
La vendeuse vient porter sa boisson à Maggie. Un peu de caféine ne lui fera surement pas de mal car malgré son joli petit minois l'on peut tout à fait remarquer que la fatigue est présente chez elle. De plus elle a pas mal maigrit. Elle est divine mais c'est vrai que travailler comme elle doit le faire, surtout en faisant un sport comme la danse peut vous "abîmer" vite. Abîmer est un bien grand mot car quand on regarde Maggie ce n'est vraiment pas celui qui vous vient en tête. Certainement pas.


- D'accord. Ça s'est bien passé au moins? June parle à Maggie tout en faisant son shopping, Elle est très capable de faire de faire deux choses à la fois ce n'est vraiment pas un problème pour elle. Elle peut très bien être concentrée sur deux choses à la fois et là les deux choses sont Maggie et la montre pour Julian.

- Déjà d'autres contrat, c'est bien. C'est surement Jonathan qui a du s'occuper de ton dossier... Enfin... June ne peut pas se souvenir de tout les contrats tout le temps et là il faut avouer qu'elle a un léger trou mais si Maggie a de nouveaux contrats c'est forcément l'IOTW qui les lui a donné et "validé". Et puis siça se trouve c'est l'assistant de June qui a signé tout ça. Fort probable... Enfin bon, ce n'est pas un big deal.

- Non, surtout pas, si tu es fatiguée il faut te reposer. Elle lui dit ça un peu à la façon d'une mère qui dit à son enfant de ne pas trop tirer sur la corde mais elle prend soin de ses "poulains". Hors de question d'en avoir un qui se fait mal, ou s'attire des problèmes, NON! De plus l'IOTW est quand même une grande famille, ok, il faut y travailler mais pas au prix de sa santé. Enfin, c'est June qui dit ça mais elle a déjà bousillé son couple à cause du boulot. Mais ça, personne ne le sait vraiment à part ses proches.

- Frisco... Je ne connais pas bien, j'y ai été quelques fois mais sans jamais vraiment visiter. La Californie et N.Y ce n'est vraiment pas la même chose. Ça doit te faire bizarre... Mais un retour au racine va être des plus bénéfiques! Elle lui sourit encore puis elle choisit la montre pour jules a une vitesse quasi record. Elle voit bien que ça étonne Maggie mais bon... elle n'y peut rien, elle connait jules à la perfection. C'est comme ça. Même sur simple description elle aurait pu lui trouver la montre de ses rêves. C'est flippant? Surement un peu mais c'est comme ça que ça "marche" entre eux.

- Ah... Oui... Je peux dire que je connais bien mon mari. Elle lui sourit un peu gênée. Elle se demande finalement si ce n'est pas étrange de connaitre l'autre comme ça. De le connaître sur ce genre de détails et de pourtant avoir l'impression d'être face à un inconnu quand on rentre chez soi... Ça y'est ça lui fait étrange... Peu importe, il est temps de s'acheter des chaussure! Voilà comment June passe d'une chose à une autre.

- Il me faut aussi des chaussures. Très belles pointes! Ne perdons pas une seconde. June va vers les chaussures, vous comprendrez qu'être dans les boutiques n'est plus du tout ce qu'elle préfère. Le boulot est plus important, c'est surement triste dans le fond mais pour l'instant c'est comme ça!

_________________
"All the girls could never make me love them the way I love you."

Red Light

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Vans
Sweetie* | MaliciOus &' Spicy avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Localisation : NYC
Emploi/loisirs : Danseuse
Humeur : Good Mood
Date d'inscription : 12/05/2008

Infos ++
Popularity:
91/100  (91/100)
Your Carreer: Danseuse
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Jeu 15 Mai - 21:37

    C’est vrai que vu comme ça !!

    Maggie jeta un vague regard dans les rayons. Elle avait l’impression que ça faisait un bail qu’elle n’était pas venue faire les boutiques. En fait la dernière fois qu’elle avait mit les pieds dans un grand magasin de luxe, c’était lors de son récent voyage en France, où elle avait donnée une représentation à Paris. Vous allez me dire elle les a commandé il y a trois siècles ses pointes ? Non, c’est juste qu’on passe commande directement dans l’atelier où elles sont fabriquées, c’est l’artisan lui-même qui prend les mesures. Et bien sûr, on vient les chercher chez Dior au cas où l’envie de nous acheter quelques articles de luxe nous prend.

    Oui merci, parfaitement. Vous savez j’ai l’impression que de jour en jour je m’améliore, et c’est tellement…..Maggie chercha son mot quelques secondes, puis dit sans vraiment s’en rendre compte…orgasmique.

    Au moins elle disait ce qu’elle ressentait sans vraiment réfléchir. Mais c’est vrai que pour vraiment la comprendre, il fallait passer par les heures de travail qu’elle avait faite. Et ensuite quand vous montez sur scène et que le public vous applaudi à la fin, c’est indescriptible, pour le comprendre, il faut le vivre.

    Oui Jonathan est un ange, il me trouve toujours d’excellents contrats.

    Maggie était ravie de voir que June partageait son avis. Elle était fatiguée, elle devait se reposer. La miss Vans avait une ou deux fois travaillée pour des gens scrupuleux, qui se fichaient pas mal de savoir comment allait sa santé. Donc ça lui faisait vraiment plaisir de voir que quelqu’un avec autant l’influence de June soit de son avis.

    Oui c’est vrai que ça me manque la Californie. En plus j’appréhende un peu car c’est la première fois que mes parents vont me voir danser sur scène !

    Bien sûr ils l’avaient déjà vu à San Francisco, mais pas pour un spectacle aussi important que celui qu’elle allait donné. Ils ne l’avaient vu que quand elle faisait des seconds rôles, alors que là, ça serait elle la star. Rien que de penser à ses parents, un sourire s’afficha sur le visage de la jolie brunette.

    C’est vrai que vous êtres mariés. Wow, je me demande si je le serais un jour. Bien que j’aime Jensen, y a dés fois je me demande si il est vraiment l’homme de ma vie !

    Elle secoua la tête, bien sûr qu’il l’était son futur mari, elle disait ça seulement parce qu’en ce moment ils étaient dans une sale passe, mais depuis leur rencontre, elle savait qu’il avait quelque chose que ces autres mecs n’avaient pas ! Elle sentit un pincement au cœur quand elle vit June aussi heureuse, elle n’était pas jalouse, c’était juste qu’elle avait l’impression de se voir quand tout roulait entre elle et son petit ami.

    Comme les escarpins ne lui allaient pas, Maggie choisit trois paires de chaussures, indiqua à la vendeuse sa pointure, et en attendant que celle-ci lui apporte, elle alla s’asseoir. Il ne fallu pas longtemps à la vendeuse pour revenir. La belle californienne essaya donc la première paire qu’on lui proposa et sourit car celle-ci lui allait beaucoup mieux !


    Les artisans de Dior ont un réel don, ces chaussures sont tout simplement parfaites. Vous devriez en essayer une paire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Casablancas
Little Fury to tranquilize
Little Fury to tranquilize
avatar

Féminin
Nombre de messages : 353
Age : 37
Localisation : The Big Apple
Humeur : It is actually, really... REALLY hard to explain!
Date d'inscription : 11/05/2008

Infos ++
Popularity:
100/100  (100/100)
Your Carreer: I'm your BOSS!
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Ven 16 Mai - 19:58

June regardait Maggie en souriant, et oui, elle avait toujours la bonne vision des choses. Ceci dit June était le genre de personne a toujours penser avoir raison et à ne dire que des choses tout à fait vraies en sensées. En règle général il faut avouer que c'était le cas, pas toujours mais bien souvent. Elle avait une très grande peur de se tromper et pourtant se sentait toujours être celle qui détenait la vérité. Dans l'exemple présent il ne s'agit qu'une petite phrase dite comme ça mais dans la vie, June pensait vraiment avoir raison la plupart du temps. Surtout concernant son boulot, si elle pensait que ce faisait un artiste était pourri, elle ne changerai pas d'avis et vice versa si elle croyait en vous. Et là, vous pouviez être sur qu'elle vous défendrai coûte que coûte. Tout ça pour expliquer le fait que là elle ne rajoute rien à ce que lui répond Maggie et se contente de lui sourire gentiment et de façon très sure d'elle.

- Oui... Ok! Elle lui sourit encore. Bon, à première vue, là elle ne sait pas bien quoi lui répondre. June ne pratique pas de sport ou une discipline spéciale dans laquelle elle serait extrêmement douée. Tout ce qu'elle fait c'est dénicher des artistes. Et là dedans il n'y a pas spécialement d'entrainement. Là dedans elle excelle mais pas à cause d'un entrainement intensif, c'est juste inné... L'acquis ou l'inné, grande question philosophique mais là c'est vraiment plus une question d'inné que d'acquis! Depuis toujours elle sait ce qui est bon ou non musicalement parlant, elle a bien appris quelques petits trucs depuis quelques années c'est vrai, mais depuis petite elle a une oreille qui repère le bon son. Tout comme Amy d'ailleurs. Et ce sont leurs oreilles si fines qui les ont fait si bien s'entendre. Imaginez si elles devenaient sourdes...

- Le sentiment de se sentir meilleur dans ce que l'on fait, ça je connais, et c'est vrai que ça donne un certain sentiment d'euphorie... Ça te donne aussi une puissance sur les autres, puissance non négligeable surtout quand l'on vit dans un monde de compétition, n'est-ce pas? La voilà la phrase qu'elle voulait dire. Cela résumait très bien ce qu'elle avait en tête. Et tout ça est bien évidemment une histoire de pouvoir. Pouvoir que l'on exerce sur les autres mais aussi sur nous même. Ce sentiment de se sentir meilleur... Whahou. June ne va pas utiliser l'expression "orgasmique" comme Maggie, car ça, elle ne l'a malheureusement pas ressenti depuis un sacré moment. Le mariage c'est bien mais finalement... On ne fait plus grand chose au lit... Ô désespoir...

- Jonathan est excellent. C'est bien pour ça que je l'ai pris à mes côtés. Je peux lui faire confiance, me... "reposer" un peu sur lui, ce n'est pas négligeable. Elle sourit à Maggie. Ce n'est pas tout à fairt vrai ce qu'elle dit. Elle ne se repose pas vraiment sur lui, elle ne se repose sur personne en fait, pas même sur Amy. Mais elle peut compter sur son assistant et elle n'en changerai pour rien au monde. Il est bon, doué. Elle se le garde bien sous le bras! De plus, il est sexy... June est une femme mariée, mais qui vit une sacrée crise (elle achète peut être une montre hors de prix à son mari mais c'est par pure nécéssité, pour lui fait plaisir oui, mais il en a besoin et le prix n'est pas un problème quand on a les revenus de June et Julian)... Alors avoir à ses côtés un garçon si beau que Jonathan n'aide pas spécialement à faire que son couple aille mieux. Mais ça personne ne le sait et surtout pas Maggie.

- Ho mais ça se passera bien! Les parents sont toujours fières de leur progéniture quand elle réussie comme tu a réussi! De nouveau June sourit à Maggie. Elle n'a pas envie de passer 107 ans à discuter des parents de Maggie. Le problème de June c'est qu'elle est toujours trop pressée. De plus, elle a peur du fait que les gens puissent se confier à elle, car si ils se confient, ils attendront qu'elle en fasse de même à un moment ou à un autre et ça c'est hors de question. Alors quand les gens deviennent un peu trop"familier" elle leur dit une phrase bateau qui semble être la parfaite phrase pour vous faire vous sentir mieux et ainsi elle passe à autre chose. En règlé général ça marche très bien comme ça.

- Hum.... Hop elle tourne le dos et regarde les chaussures, hors de question de parler de mariage, elle n'aurai d'ailleurs pas du commencer. Amour de sa vie ou pas. De toute façon même en se mariant avec l'amour de sa vie ça risque de capoter. June en sait quelque chose. Elle est marié à l'amour de sa vie mais ne lui adresse plus la parole ou alors uniquement pour lui dire de venir signer un contrat. Non, vraiment, pour le moment le mariage n'est pas spécialement la meilleure chose à aborder.

- Je me cherche des ballerines en fait; J'en ai vu sur une nana au bureau. Je veux les mêmes... Hum... Elle cherche un peu et trouve la paire de ballerines qu'elle veut, elle sourit et les demande à la vendeuse qui les lui apporte assez rapidement. Elle les essaie, elles lui vont à ravis. Voilà, ça aussi, emballé c'est pesé. Maggie, elle en est encore loin! Héhé!

_________________
"All the girls could never make me love them the way I love you."

Red Light

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Vans
Sweetie* | MaliciOus &' Spicy avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Localisation : NYC
Emploi/loisirs : Danseuse
Humeur : Good Mood
Date d'inscription : 12/05/2008

Infos ++
Popularity:
91/100  (91/100)
Your Carreer: Danseuse
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Ven 16 Mai - 21:36

    Tout à fait d’accord avec vous ! Quand je pénètre dans une salle et que je vois dans le regard des autres danseuses le respect que je leur inspire. Ca gonfle mon ego, et en même temps, ça me pousse encore plus au-delà de mes limites !

    Il était loin le temps où Maggie Vans était une petite fille renfermée, qui n’avait quasiment pas d’amies, et qui rasait les murs de l’école pour qu’on ne l’embête pas. Ses parents avaient tellement mal au cœur pour elle, qu’ils avaient presque décidé qu’à la fin du collège, elle suivrait ses études du lycée par correspondance. Mais ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’est que pendant les vacances entre le lycée et le collège, la belle passa un été à Hawaï qui chamboula toute sa vie. En effet, elle y rencontra une jeune fille Emma, qui la prit sous son aile, et Emma transforma la petite intello, en jeune fille sexy, sûre d’elle, et parfaitement bien dans sa peau.


    J’ajoute que c’est un excellent colocataire, franchement je n’aurais pas pu rêver mieux !


    Dés son arrivée à New York, Maggie avait voulu un coloc. Parce qu’elle n’avait jamais vécu seule, et ne voulait pas commencer sa vie dans le monde du travail sans en parler à quelqu’un le soir en rentrant. Elle avait donc passé une annonce à la IOTW, et à son grand étonnement c’est l’assistant personnel de June qui y répondit ! Maggie n’hésita pas une seconde, et donc tout d’eux emménagèrent dans un loft, et tout se passe excessivement bien !


    C’est clair même si Maggie adorait ses parents elle ne voulait pas s’éterniser sur le sujet, d’autant plus qu’elle leur en voulait toujours de l’avoir obligé à passer son bac avant de se consacrer pleinement à la danse. A la fin du collège, normalement Maggie aurait du intégrer une célèbre école de danse à Marseille en France, mais ses parents lui avaient tout simplement interdit, préférant qu’elle passe son diplôme. La miss Vans leur en avait énormément voulu. Du coup pour se faire pardonner Mike&Haley avaient payé à leur fille un voyage à Hawaï. Coup de bol pour eux, les vacances de la danseuse se passèrent tellement bien, qu’en revenant, elle leur en voulait beaucoup moins.

    Au fait June vous qui êtes incollables niveau musique, j’avais prévu de passer chez un disquaire avant de rentrer, vous me conseillez quoi ? dit elle pour changer de conversation voyant que le sujet mariage n’était pas à aborder.

    Revoici donc Maggie Vans en train d’essayer ces fameux escarpins. Il lui fallait des talons, d’un parce qu’elle n’était pas très grande et de deux, elle en avait marre d’être toujours à plat. Enfin surtout quand elle faisait du contemporain, les baskets ça allait cinq minutes. Et puis elle était une fille, elle voulait de belles chaussures qui aillent avec sa garde de robe.

    Décidément, vous ne prenez jamais le temps de faire les choses doucement dit elle en se marrant légèrement.

    Ce n’était pas un reproche loin de là, au contraire, ça faisait marrer Maggie de voir comment June n’hésitait. Elle savait qu’elle voulait, et donc ne passait pas par quatre chemins. Ce qui était loin d’être le cas de Maggie qui certainement allait mettre des plombes à se décider, pour finalement repartir avec les trois paires de chaussures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Casablancas
Little Fury to tranquilize
Little Fury to tranquilize
avatar

Féminin
Nombre de messages : 353
Age : 37
Localisation : The Big Apple
Humeur : It is actually, really... REALLY hard to explain!
Date d'inscription : 11/05/2008

Infos ++
Popularity:
100/100  (100/100)
Your Carreer: I'm your BOSS!
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Sam 17 Mai - 2:06

June regarde toujours Maggie en souriant. Le respect et l'admiration, dans les yeux des autres peuvent vraiment vous donner une impression d'invincibilité. C'est vraiment jouissif, elle avait raison. Vu comme ça alors là oui, June ne peut que partager son avis. Elle même adore être admirée, mais c'est un sentiment des plus humains.

- Je connais, je connais. pas dans le même milieu que toi bien entendu mais je vois tout à fait de quoi tu parles. Elle lui sourit et lui fait une sorte de petit clin d'œil. une boss qui avoue à l'un de ses employé qu'elle adore ce sentiment de pouvoir qu'elle a sur les autres, ce n'est peut être pas spécialement fin mais qu'est-ce qu'elle y peut?! De toute façon tout le monde sait très bien que June ne rigole pas. C'est un fait, Amy est plus sympa qu'elle avec les gens. June n'est pas associable ou quoi que ce soit mais elle marche par court de cœur suivant le talent des gens. Là, elle aime bien Maggie, mais pour le moment elle ne la connait pas encore assez pour savoir si elle pourrait être une amie ou non mais au moins elles ont une chose en commun : Elles aiment être admirées et à la lumière des projecteurs. Pour June c'est très différent mais c'est quand même une façon d'être admirée. Elle n'a pas spécialement besoin de l'être par le grand publique d'ailleurs mais bien par les gens avec qui elle travaille.

- Ah oui? Je ne savais pas que tu vivais avec lui. Elle lui sourit et tourne la tête. Jonathan vit donc avec Maggie, Maggie qui est une sorte de canon sur patte. Pourquoi est-ce que June a ce petit sentiment de jalousie qui l'envahit hein? Elle ne devrait pas. Jonathan est juste son assistant et puis Maggie a bien un copain non? Elle vient de le dire. Allez June, ressaisie toi, une grande respiration et la voilà qui pense déjà à autre chose et ça tombe bien car Maggie lui parle musique... Alors là... Le visage de June s'éclaire, sauf que ce n'est jamais bon de lui demander un truc pareil parce qu'elle peut vite venir à vous faire une thèse!

- Alors... Tout dépend de ce que tu veux. Si tu cherche de la Brit pop je te conseille le dernier album de The Kooks, Konk. Pas vraiment génialissime mais très sympathique. Sinon meilleure Brit Pop, tu as l'album des Wombats, A guide to love, loss and desperation. Hum... Et en rock, tu as ... Le dernier album des Raconteurs, Consolers Of The Lonely. Ou l'album des Last Shadow Puppets, 'The Age Of The Understatement avec un son très... Westernien... Assez semblable au dernier Whitre Stripes en fait, à leur chanson "Conquest". Mais l'album est sympa... Sinon... Ho lala... Il y'en a tellement. Prends les Wombats. Pour commencer ce sera parfait. Elle lui sourit, elle aurait encore pu lui parler 107 ans de ce qu'elle pouvait ou non acheter. Il y'a certaine personnes pour lesquelles June ne se trompe jamais, elle sait en les regardant ce qu'elles écoutent. Avec Maggie c'est peut être un peu plus compliqué. Lui parler des Raconteurs, n'était peut être pas la bonne idée, ni des Last Shadox Puppets d'ailleurs... Trop... Trop rock, trop... Na, ça n'ira peut être pas. Les Wombats ou les Kooks, par contre ça c'est un très bon début. Excellent même. Elle se familiarisera bien avec les grattes, la pop anglaise autre que Oasis et elle pourra ensuite passer à un son plus dur. Il faut savoir y aller progressivement, mais si ça se trouve June se plante complètement et Maggie est une fan de Metallica et des Guns... Qui sait! Si c'est le cas elle ne va surement pas apprecier les petits anglais!

- Heu... Si! Mais pourquoi elle lui dit ça celle-là?! Elle a prit une paire de chaussures qu'elle voulait et voilà... Hum...

- Je n'ai juste pas de temps à perdre en futilité! Et ben oui! Non mais! Ah oui, autre chose, June peut être très susceptible et même si cette remarque était sans aucun reproche elle ne l'a pas bien prise, surtout que Maggie se marre. Ca, elle n'apprécie vraiment pas. Quel interet de passer 107 ans à choisir une paire de chaussures? De toute façon elle peut s'acheter le magasin si elle veut. Elle enverra juste quelqu'un lui acheter d'autres paires si ça ne va pas et puis voilà!
Finalement June a finit ses petites emplettes en deux temps trois mouvements. Son téléphone sonne, elle répond en s'excusant auprès de Maggie qui de toute façon essaie 30 000 paires de pompes. Bien évidemment c'est le bureau et il faut que June y file en vitesse. Elle raccroche donc.


- Le bureau... Je vais devoir y aller. Voilà pourquoi je ne prend pas le temps pour ce genre de chose! elle lui fait un clin d'oeil. Pas besoin de rajouter quoi que ce soit, elle sourit et va à la caisse, paie en vitesse et retourne au bureau, avant de quitter la boutique elle a fait un grand sourire et un signe de la main à Maggie pour lui dire au revoir!

_________________
"All the girls could never make me love them the way I love you."

Red Light

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Vans
Sweetie* | MaliciOus &' Spicy avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Localisation : NYC
Emploi/loisirs : Danseuse
Humeur : Good Mood
Date d'inscription : 12/05/2008

Infos ++
Popularity:
91/100  (91/100)
Your Carreer: Danseuse
Amis-Ennemis:

MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   Sam 17 Mai - 21:36

    La reconnaissance, c’était pour ça que la plupart des gens intégraient le milieu artistique. Car quoi de plus jouissif, quand vous montez sur scène devant des centaines de gens, et qu’à la fin du spectacle, ils se lèvent tous pour vous acclamer. Ou, alors que vous marchez tranquillement dans la rue, un fan vient vous aborder gentiment pour vous demandez votre signature. Maggie n’arrive pas à comprendre toutes ses stars hollywoodiennes, qui se plaignaient du succès qu’elles avaient. Soit disant qu’ils ne pouvaient pas faire un pas dans la rue sans être abordé ou suivi par un paparazzi. Quand on souhaite devenir célèbre, on sait directement à quoi s’attendre, donc elle ne plaignait pas vraiment pas ces gens. A noter que la belle Vans n’avait pas fait ce métier pour la célébrité, mais tout simplement parce que la danse était sa plus grande passion, et qu’un jour elle rêverait d’ouvrir une école.

    Si, on vit ensemble depuis quelques temps déjà…


    En fait depuis la seconde où Maggie avait mis les pieds dans la grosse pomme, c'est-à-dire il y a plus d’un an. Mais c’est vrai qu’elle n’aimait pas ébruiter qu’elle vivait avec Jonathan car elle ne voulait pas que les autres croient que comme ça, elle avait vu sur tous les contrats en avant première. Ce qui n’était absolument pas le cas. Mais il y avait déjà tant de rivalités dans ce métier, qu’elle ne voulait pas en rajouter une couche.

    …mais disons que j’évite de l’ébruiter.

    Maggie passa une main dans ses cheveux, et se fit la réflexion qu’il était grand temps qu’elle aille chez le coiffeur. Puis elle posa la question fatidique à June. Elle avait l’impression de se voir en train de parler de danse. Il fallait voir l’expression qu’avait June sur le visage quand elle parlait de musique. Ca en imposait direct. Et pas une seule seconde Maggie ne regretta de lui avoir demandé conseil. Elle continua à l’écouter attentivement, et quand elle eut fini son discours, Maggie dit :

    Merci pour tous vos conseils June.

    C’est vrai que Maggie pouvait paraître futile à passer un temps pas croyable à chercher la chaussure parfaite. Mais depuis toujours elle était comme ça, et étant danseuse, elle ne pouvait pas se permettre de porter des chaussures qui lui faisaient mal au pied ! Ceux-ci étaient sont ‘outil’ principal de travail, et il fallait qu’elle en prenne soin. Même si elle devait passer des heures entières à faire les boutiques à la recherche des escarpins parfaits.
    Maggie regarda June se diriger vers la caisse, et ensuite la saluer de la main !


    Au revoir June dit elle avant que celle-ci ne quitte définitivement Dior.

    La belle Vans passa encore quelques temps dans sa boutique préférée. Elle choisit finalement deux paires d’escarpins, et un sac à main. Autant vous dire que la note à la caisse était plus salé. Enfin bref, elle sortit souriante, direction le disquaire, à la recherche de tout ce que June lui avait conseillé !!

[Topic Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y a des jours comme ça .... [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y a des jours comme ça .... [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a des jours comme ça où l'on se dit qu'on aurait mieux fait de rester couchés...
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» eau libre
» ça ne se passe pas comme je voulais...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Ize Of The World Records & Management - :: In The City :: The Mall :: Dior-
Sauter vers: